Les Lakers et les Pelicans se sont affrontés hier soir. La confrontation a tourné en faveur des Pels qui l’emportent 139-117 dans un match sans défense. Mais la rencontre a surtout été marquée par un fait de jeu étrange : une altercation entre Rajon Rondo et Isaiah Thomas.

Décidément « IT » est au coeur de l’actualité NBA ces derniers temps. L’ancien joueur des Celtics est devenu un Laker suite à une trade deadline de folie incluant Frye et les deux jeunes joueurs Clarkson et Larry Nance Jr. Arrivé à Los Angeles plus par nécessité du front office de la franchise dorée de libérer du cap que par envie sportive, Thomas devrait vraisemblablement ne pas être prolongé cet été, lui qui rêve tant d’un contrat max. Mais plus tôt dans la saison, IT a été au coeur d’une autre polémique. L’ex Celtic devait recevoir un hommage vidéo de la part de son ancienne franchise dimanche dernier, jour de la cérémonie de retrait du maillot de Paul Pierce. C’est apparemment ça qui est au coeur de l’altercation entre Rondo et le meneur des Lakers hier soir. C’est ce que nous explique en tout cas le lutin.

« Il a dit ce qu’il a dit. Ça m’a fait bien rire. C’est moi qui ai demandé à ne pas diffuser la vidéo parce que je voulais que Paul Pierce ait sa soirée. Je ne voulais rien lui enlever. Je sais qu’il a joué avec lui. Il le soutiendra toujours. Ça ne m’a pas empêché de dormir. » Thomas via ESPN

Tout s’est déroulé en fin de premier quart-temps. Rondo décide visiblement de défendre dur sur Thomas qui reçoit involontairement ou pas, un coup à la figure, il en signalera trois. Le numéro 7 prend ça avec le sourire et après intervention de l’arbitre, le jeu reprend. Mais cela ne calme pas les ardeurs de Rondo qui a visiblement envie d’en découdre. Il poursuit IT, le retient et finit par le bloquer sèchement. Les deux joueurs se parlent et s’échangent des mots doux pour la Saint-Valentin. Les deux joueurs sont expulsés. IT est dans l’incompréhension à la fin du match : il ne comprend pas la réaction du meneur de NOLA ni même son expulsion. Il n’y avait peut-être pas de quoi les expulser de la rencontre.

« Il était trop agressif et il m’a touché trois fois au visage. À un moment donné, en tant qu’individu, si personne ne me protège, je dois me protéger, et je me suis énervé. J’espère que la NBA s’en rendra compte parce que c’était illogique pour moi d’être expulsé. » Thomas via ESPN

Les arbitres font-ils trop de zèles ? 

Alain Cucchi

Voir tous les articles

56 commentaires