Avec le retour anticipé de Kevin Love hier soir, Cleveland s’est imposé 124 à 117 face aux Bucks. Le duel LeBron James (40 points, 12 rebonds, 10 passes, 2 interceptions) – Giannis Antetokounmpo (37 points, 11 rebonds, 5 passes) a tout simplement été détonnant mais c’est bien le King qui repart avec la victoire. 

LeBron James – Giannis Antetokoumpo, le duel des titans 

Kyle Korver commence les festivités avec 5 points d’entrée, dont un 3 points dans le corner. En face Khris Middleton met le feu aux poudres, l’arrière est tout simplement intenable dans ce premier quart-temps et inscrit 12 points à 100% de réussite aux tirs. Kevin Love de retour aux affaires, retrouve ses marques avec un 3 points et on sent déjà que Cleveland semble un peu plus solide grâce à lui. LeBron James et Giannis Antetokounmpo s’adonnent à une joute verbale et les locaux terminent devant à la fin du premier quart-temps : 26-25.

Brandon Jennings donne un véritable rythme en attaque. Quand le meneur ne score pas, il sert parfaitement Antetokounmpo ou Thon Maker dans le sillage. Le jeu devient plus rapide grâce à lui et Milwaukee prend l’avantage (44-42). Si Ante Zizic profite de ses minutes pour se faire remarquer, LeBron James va littéralement faire le show. Au scoring, à la passe, au rebond, le quadruple MVP est de partout et il est impossible de le contenir. Forcément, Giannis Antetokounmpo n’entend pas se laisser faire et le Greak Freak va répondre de manière sauvage à l’image de cet alley-oop assez impressionnant à une minute de la fin du deuxième quart-temps. Mais Kevin Love et Kyle Korver assurent un écart de 7 points à la pause (64-57) grâce à 3 tirs primés.

Un King historique

Khris Middleton et le géant grec reviennent des vestiaires avec la rage. Les deux joueurs donnent du fil à retordre à la défense de Cleveland en plus de tenir le match. Mais voilà, quand de l’autre côté il y’a un cyborg 2.0 capable de prendre feu, il n’ya pas grand-chose à faire. LeBron James est une bombe ambulante, en plus de désintégrer l’arceau par ses dunks, ce dernier va aussi s’enflammer derrière l’arc. Il fait tout et l’avantage se creuse avec +8 dans le troisième acte (93-85).

Avec deux tirs à trois points, et un lay-up, Jordan Clarkson continue de donner un avantage certain à son équipe. Malgré tous les efforts de leur titan grec dans ce quatrième quart-temps, les hommes de Joe Prunty ne vont pas réussir à revenir au score et vont laisser échapper la victoire.

Cleveland récupère donc la troisième place de la conférence Est et LeBron James devient par la même occasion le troisième joueur le plus âgé de l’histoire de la NBA à enregistrer un triple-double avec au moins 40 points le plaçant derrière Elgin Baylor et Larry Bird.

La question : Le retour de Kevin Love peut-il faire la différence au point de retrouver la deuxième place à l’Est ?

Jordan Zabatta

Voir tous les articles

817 commentaires

  • Hello la team! Kevin Love a été bon pour son retour mais ce ne sera clairement pas suffisant pour reprendre la seconde place. Ce serait un SACRE miracle. Il reste 12 matchs, Boston doit en perdre au moins 6 et Cleveland doit faire un quasi sans faute. En regardant le calendrier les Cavs ont 5 matchs compliqués ( 2 TOR, MIA, NOP, WAS, j’ai hésité pour Charlotte) et les autres, on sait qu’ils sont capables de décevoir.
    L’objectif pour eux est la troisième place, en dessous ce serait décevant. Déjà qu’on les attendant mieux que ça en début de saison… bref … et puis l’équipe se cherche encore (oui à ce stade de l’année) le renouvellement de l’effectif n’a pas aidé (même s’il était nécessaire)
    Enfin n’oublions pas le coach…sacré coach (on lui souhaite quand même un bon rétablissement. Si c’est bien ça :D)

    Petite question : Je trouve que les coachs sont de plus en plus blessés/malades depuis quelques années est-ce une impression ou une réalité? Une idée du pourquoi?

    Merci pour votre taff j’espère avoir été clair ^^ des fois ça l’est dans ma tête mais pas sur le papier. VIVE LE BASKET!!

  • La deuxième place je ne pense pas mais en tout cas ils vont assurer leur troisième place et trouver une bonne dynamique avec les retours de blessure ( Hood, Nance jr..) pour les PO