Ce n’est pas un grand match auquel nous avons assisté hier soir entre Milwaukee et San Antonio. Mais les Bucks ont réussi l’essentiel : prendre la victoire et mettre un terme à la série de succès des Spurs. 

106-103 score final. Si on ne s’en tient qu’à ce résultat, on pourrait s’imaginer un match serré jusqu’au bout. Pourtant, ce n’est pas réellement le match que l’on a observé. Les Bucks commencent très fort avec un Giannis Antetokounmpo (25 points – 10 rebonds) très en jambes pour son retour de blessure et arrive directement à prendre l’avantage sur Rudy Gay. Pour rattraper le retard de son équipe, Gregg Popovich décide d’utiliser une défense en zone. Et l’effet est immédiat ! Milwaukee déjoue et San Antonio colle un 11-0 pour recoller au score.

Problème, la franchise du Wisconsin ne va pas tarder à reprendre les devants et la zone appliquée par les visiteurs ne fait plus aucun effet. Les Spurs explosent dans le 3e quart-temps, laissant les locaux prendre jusqu’à 15 points d’avance. Les Texans s’en remettent alors à LaMarcus Alridge (34 points) pour recoller petit à petit. Milwaukee n’arrive plus à score et les Spurs ne sont plus qu’à 3 points ! Il reste alors quelques secondes dans la rencontre et Bledsoe à la balle pour tuer le match. Mais le meneur rate et c’est Dejounte Murray qui récupère la balle. Pas de temps mort pris volontairement par Popovich mais le jeune joueur ne comprend pas ce choix, panique et perd toute lucidité. Il envoie alors un tir derrière la ligne…airball.

Les Spurs perdent un match important dans la course à l’avantage du terrain et Murray s’est pris une belle soufflante de la part de son coach. Des Spurs sans saveur avec un jeu offensif très pauvre. Les Bucks, quant à eux, se rapprochent de la 6e place.

Tom Ciaravino

Voir tous les articles

209 commentaires