Les Warriors se déplacent avec sérénité dans l’antre du King pour les prochains matchs 3 et 4. Deux matchs qui pourraient sonner la fin des Finals si Cleveland n’en prend pas un. Comme toujours, on a du mal à croire que LeBron terminera ses finales de la sorte. Mais cette fois, il affronte du lourd. Trop lourd.

Les Warriors viennent d’entendre une bonne nouvelle : Andre Iguodala est « questionnable » pour ce Game 3. Ça pourrait sembler fantasque de lui accorder autant d’importance dans cette équipe pratiquement all-star, il n’empêche qu’il est bien la meilleure arme dont disposent les champions contre LeBron James. Son retour permettrait aussi de libérer Draymond Green et lui donner la possibilité de faire plus de ravage dans la peinture. Accroché dans le premier match et même miraculé, Golden State a bien mieux géré sa deuxième échéance, portant la marque à 2-0. Le plan de jeu se déroule et Cleveland doit gérer (et régler si possible) un autre ouragan : Stephen Curry. Ses deux premiers matchs sont magnifiques. 29 points, 6 rebonds et 9 passes dans le premier et 33 points, 9 rebonds et 7 passes dans le second. Une pluie de 3 points s’est abattu sur les Cavs et lorsqu’il est comme ça, il n’y a pas grand chose à faire, à part attendre que l’orage passe, peut-être. Il est donc évident qu’il représente la force principale de cette équipe. Sa présence change non seulement un match, mais aussi et surtout la face des Warriors. En route pour le titre de MVP des Finals ? 

Pour Cleveland, les choses sont bien-sûres moins sereines. Le Game 1 doit hanter les esprits de certains joueurs. Logique étant donné qu’à 2 secondes du terme, ils avaient la balle en main pour tenter d’arracher une victoire inespérée. Il y avait tellement de choix : shooter, prendre un temps mort, donner la gonfle à James, mais Smith a préféré s’éloigner du panier. La prolongation est à sens unique et va faire échos au second match. Cleveland va donc chercher des réponses pour essayer d’exister. Cette réponse vient-elle du banc ? C’est ce que semble dire le coach Tyronn Lue. C’est Rodney Hood qui va sûrement prendre place dans la rotation.

« Nous allons donner une chance à Rodney. Il va essayer et voir comment ça se passe. Il travaille, il reste prêt. »  a déclaré Tyronn Lue, mardi. ESPN

Hood a vu son rôle diminuer considérablement depuis une défaite face aux Pacers. Il avait manqué son match et est en moyenne à 4,4 points à plus de 40% au tir (15% à 3 points), 1,1 rebond et 1,1 passe depuis le début des séries. Il doit son succès à la saison régulière. En tout cas, on ne peut pas reprocher à Lue de vouloir tenter quelque chose. Clarkson et Korver se battent, mais c’est insuffisant. Clarkson est à 3/13 et Korver à 7/25 dans les deux premiers matchs. Tout doit être tenté in the Land. Absolument tout, surtout après les 19 points d’écarts infligés dans le dernier game.

Parmi tout ce beau monde, LeBron James écrit sa légende. 51 points sur le premier match et 29 sur le second. Il porte à bout de bras l’équipe. Jusqu’à quand ? C’est toujours le même problème. Une LeBron dépendance et des systèmes défensifs souvent absents. Il remporte largement son match up face à KD, contrairement à l’an passé. Cleveland va devoir rendre les deux prochaines rencontres sales dans le bon sens du terme, ralentir le jeu et s’offrir des money times. De plus, après les derniers matchs face aux Rockets et les deux premiers face aux Cavs, les fans n’ont eu de cesse de clamer les soucis d’arbitrages. Les Warriors peuvent-ils s’attendre à des calls « amicaux » sur la route ? NUIT BLANCHE.

Alain Cucchi

Voir tous les articles

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Quel match de Durant, il va encore l’avoir le titre de MVP ! Certes Curry génère le jeu des Warriors mais leur meilleur joueur c’est KD.