Il n’avait plus rencontré de reporter de Boston depuis mars. À l’occasion de la promotion du film « Uncle Drew », Kyrie Irving s’est livré au jeu des questions/réponses. La prolongation du meneur à Boston est déjà dans tous les esprits. 

Kyrie Irving n’est pas torturé par son contrat. Il préfère se concentrer sur sa santé, sa récupération pour pouvoir être prêt la saison prochaine. L’ancien Cavalier et coéquipier de LeBron James n’a qu’un objectif en tête : se rapprocher du titre. Le meneur des C’s a plutôt mal vécu d’être écarté lors du très beau parcours de sa nouvelle équipe en playoffs. Il a reconnu le potentiel évident des Celtics, discuté de la future possibilité de rivaliser avec les Warriors et a même déclaré laisser les décisions aux personnes responsables lorsqu’on lui demande s’il serait partant pour une nouvelle coopération avec le King. La dernière n’étant bien-sur que des spéculations.

Irving pourrait déjà discuter et prolonger cet été mais suite à sa blessure, qui l’a écarté durant toute la postseason, il a insisté sur le fait qu’il attendrait 2019 pour juger de son avenir, dans la franchise ou ailleurs.

« Contractuellement, financièrement, une prolongation (cet été) n’a tout simplement aucun sens » Irving, ESPN

Cela ne veut pas dire que son futur ne s’inscrira pas dans la franchise verte. Seulement, le parcours de l’équipe, ses performances entreront en compte dans les termes de son futur contrat. Il pourrait déjà prétendre à un contrat de 107 millions sur 4 ans. Mais c’est 80 millions de moins que ce qui l’attend en 2019.

« Je pense que vous pouvez sentir que je suis concentré uniquement sur mon rétablissement, m’intégrer à nouveau avec notre équipe et me concentrer sur la victoire, c’est la seule chose dont je me soucie vraiment. Jusqu’à ce que j’arrive à ce stade, je ne peux pas vraiment répondre aux questions. Je suis sur que la direction et moi auront une discussion, mais elle ne se fera pas maintenant » Kyrie Irving

Le reste de ses déclarations concernent surtout les jeunes et la fierté qu’il ressent de les avoir vu briller en playoffs. Il est également heureux et excité de pouvoir retrouver rapidement Gordon Hayward sur les parquets, qui avance aussi très bien dans rééducation. Il n’a pas non plus cherché à dévier sur la question de LeBron James et affirme n’avoir eu aucune conversation avec le numéro 23 des Cavs à ce sujet-là. Pour lui, c’est à la direction de prendre les décisions qui s’imposent. En attendant le retour de Kyrie Irving en vert et de la NBA en octobre prochain, on aura droit de patienter avec le film ‘Uncle Drew ».

Alain Cucchi

Voir tous les articles

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Je comprends pas bien la, du coup il reste aux Celtics ou il se casse ??
    Mais franchement je comprends meme pas qu’il se pose la question ! Boston risque d’etre en pleine montée de puissance les années a venir ! L’avenir est a Boston