C’est toujours un des évènements de la rentrée, quand Jordan Brand révèle la dernière née de la lignée Air Jordan. Cette année, c’est la 33ème petite soeur qui vient de débarquer, et les attentes étaient fortes comme à chaque fois, notamment sur les avancées technologiques.

C’est peu dire que nous ne sommes pas déçus. En effet, l’absence totale de lacets et la première constatation visuelle de la silhouette : le concept de « FastFit » est lancé. Et c’est Michael Jordan himself qui l’annonce : « la XXX3 va procurer le maintien ultime pour préparer les athlètes au décollage ». Pour cela, une languette avec le message « Pull To Lockdown » invite l’heureux propriétaire du modèle à tirer pour serrer le pied comme on le souhaite (mouvement répétable autant de fois que l’on veut selon l’utilisation). La manipulation inverse permet d’éjecter la pression de la chaussure pour la retirer. C’est nouveau certes, mais un peu dangereux peut être : que se passe-t-il si le cablage lache ou s’abime, s’il n’y a pas de plan B ? Nous verrons donc les premiers tests en condition de match avec les athlètes de la marque au Jumpman pour être rassurés ou non.

Au delà de la science, il y aussi le look. “Nous étions inspirés par les combinaisons spatiales, que ce soit la fonctionnalité ou l’aspect », explique le designer Tate Kuerbis.

La XXX3 mélange clairement old school (la fenêtre translucide, le shape général et le Nike Air sur le talon) et le new school (mesh, Flight Speed et Zoom), histoire de faire rentrer ce numéro un peu plus dans la légende des modèles précurseurs.

C’est novateur, excitant et intriguant à la fois. Il faudra patienter jusqu’au 18 octobre pour pouvoir mettre la main dessus et le pied dedans. D’ici là, de nombreuses nouvelles images vont certainement nous arriver, donc continuons de rêver un peu !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Samama

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*